• Contact
  • Marta Riegovila
  • We4Planet
  • 06 80 15 10 50
Vendredi 21 avril 2017 tagSANTE / ALIMENTATION, tagLIFESTYLE

Flexitarisme : découvrez la tendance du moment #ALIMENTATION #VEGAN #SANTE #BIO

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Que ce soit pour des raisons environnementales, de santé ou spirituelles, de plus en plus de gens sont convaincus du besoin d’adopter ce nouveau mode d’alimentation végétarien,  mais devenir VEGAN du jour au lendemain ce n’est pas un choix aussi simple dans la vie de tous les jours ...

VEGAN PIZZA

Et si on commençait par devenir #Flexitarien ?

Arrêter de manger de la viande, peut être considéré comme un choix trop radical pour des raisons pratiques, culturelles ou sociales mais devenir flexitarien est déjà un premier pas  [En savoir plus sur le formidable article «le Flexitarisme, l’alimentation durable pour tous » paru dans le blog Le palais savant]

Un flexitarien est une personne qui a une alimentation majoritairement végétarienne (fruits-légumes-céréales-légumineuses-produits laitiers…) mais qui garde la liberté de manger de la viande ou du poisson - un peu - pas tous les jours, chez elle, au restaurant ou chez les autres. C’est aussi une personne qui est à la recherche d’une alimentation de qualité et respectueuse de l’environnement.

Une phase de découverte 

Ce qui est pratique dans le flexitarisme c’est que chacun peut avancer à son rythme, commencer par une phase de  découverte consistant à  introduire peu à peu des repas végétariens goûteux dans l’alimentation habituelle.

Ainsi :

·   Préparer une belle salade composée avec plein de légumes et des céréales - semoule - boulghour - riz… avec du tofu ou des légumineuses (lentilles - pois chiches..) pour avoir des protéines végétales  [une idée de salade grecque au boulghour sur le site Cuisine AZ ]

·       Remplacer les pâtes à la bolognaise par des savoureuses pâtes au fromage et aux légumes [ une idée de pâtes aux légumes du blog Hervecuisine ]

·     Cuisiner des hamburgers vegan [commencer facile avec des steacks de soja tout prêts sur marmiton.org ]

De nombreux blogs, magazines, livres, sites, coachs et  stages de cuisine proposent aujourd’hui des recettes 100% alléchantes  et faciles à réaliser.  

 

Le flexitarien accompli


Apport en protéines

Un flexitarien confirmé consomme entre 2 et 4 fois par semaine de la viande ou du poisson, les protéines sont ensuite majoritairement fournies par les légumineuses, les céréales, le tofu etc…

Aliments naturels ou biologiques

L’autre grande caractéristique du flexitarisme est de privilégier les aliments naturels, les plus dénués possible de pesticides, engrais, hormones etc.  Légumes, fruits, légumineuses , céréales, produits laitiers …. sont en priorité biologiques.

Viande

La viande quitte à être consommée en petite quantité n’est pas issue d’un élevage intensif et vendue en supermarché mais est une pièce si possible d’origine bio, àminima achetée chez un boucher de qualité.

Poisson

Le poisson est issu de la pêche responsable  [s'informer avec l'appli mobile pêche responsable Good Planet ]

Produits industriels

Le flexitarien fait ainsi du bien à sa santé . Moins de produits industriels gras et sucrés donc moins de risques cardiovasculaires et de diabète - moins de viande donc moins de risque de cancer colorectal. Et aussi moins de pesticides, d’engrais, de perturbateurs endocriniens qui passent des aliments au sang pour ensuite s’accumuler dans les organes [  des substances toxiques dans les cheveux des enfants ]



Impact environnemental

Le flexitarien fait en même temps du bien à la Planète. Moins de viande c’est moins de terres destinées à la production de nourriture pour les élevages (60% des terres dans le monde aujourd’hui) et  moins d’utilisation d’eau pour arroser ces cultures et abreuver les animaux.

C’est aussi moins de pollution pour les nappes phréatiques car moins de transfert au travers des sols des pesticides et engrais issus de l’aspersion des cultures et des hormones et antibiotiques présents dans les urines et excréments  des animaux [ des résidus et des substances chimiques dans l'eau potable ]

Sans oublier la diminution des émissions de méthane aux effets réchauffants du climat plus puissants que le CO2    [Methane versus CO2 ] et la limitation de la déforestation dans le monde engendrée par l’extension des cultures destinées à  l’alimentation animale déforestation et élevage intensif [ les liens entre déforestation et élevage intensif ]

 

Dans WE4PLANET, nous allons répertorier et cartographier petit à petit l’ensemble des acteurs liés à l’alimentation végétarienne : vous pouvez dès à présent rechercher des Restaurants Vegan dans notre moteur de recherches collabortif We4Planet  (pour l'instant en IDF...)

Vendredi 21 avril 2017 tagSANTE / ALIMENTATION, tagLIFESTYLE
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Sur le même sujet
  • Mardi 30 janvier 2018
    L'organisation philanthropique 1% for the Planet connaît en France un succès grandissant #ProjetsFormidables #We4Planet [Lire le communiqué]
  • Lundi 15 janvier 2018
    #WE4PLANET_CHALLENGE_2018 | Défi Janvier : Penser à votre #Santé - Les solutions à découvrir et partager [Lire le communiqué]
  • Mardi 26 décembre 2017
    Osez le #WE4PLANET_CHALLENGE_2018 : 12 défis pour agir vite contre le dérèglement climatique ! [Lire le communiqué]
  • Mardi 19 décembre 2017
    Et si vous tentiez un réveillon "vegan" ? Zoom sur notre sélection de blogs de recettes #vegan #végétalien [Lire le communiqué]
  • Samedi 9 décembre 2017
    16 & 17 décembre : Tous invités au Marché de Noël utile et solidaire de la Fondation GoodPlanet [Lire le communiqué]
Voir tous les communiqués